Ethnobotanique

La relation entre l’Homme et les plantes.

Qu’est-ce que l’ethnobotanique

Ethnobotanique, ethnobotaniste…Ces termes fleurissent ici et là. Les plantes sauvages sont à la mode, et tout un chacun se dit ethnobotaniste ou pratiquant l’ethnobotanique. Mais “c’est quoi l’ethnobotanique ?”  D’un point de vue étymologique le terme se compose de 2 racines :

la Botanique ou l’étude des plantes et l’ethnologie ou l’étude des peuples et des cultures. Schématiquement l’approche du règne végétal peut se faire de trois manières :

L'ethnobotanique 1

Une approche descriptive

Une approche descriptive ou morphologique permettant une classification, c’est la botanique.

L'ethnobotanique 2

Une approche fonctionnelle

Une approche purement fonctionnelle, c’est la physiologie végétale.

L'ethnobotanique 3

Une approche relationnelle

une approche relationnelle intra et interspécifiques dans leurs milieux de vie, c’est l’écologie.

Cette approche relationnelle peut se restreindre aux rapports homme(s) (sociétés humaines)-plantes, c’est l’ethnobotanique. Pour autant il semble abusif d’usiter le terme d’ethnobotaniste à quiconque entretient une relation avec les plantes. L’ethnobotanique est bien plus que cela. C’est une science carrefour qui étudie les rapports Homme-plantes dans leurs relations, leurs dynamiques et dans leur compléxité avec raisonnement et méthode. L’ethnobotanique est donc une science et l’ethnobotaniste un scientifique. On peut ainsi définir l’ethnotanique comme étant l’étude, l’analyse consciente et raisonnée des relations et interrelations entre l’Homme et les plantes.

Vous souhaitez en savoir davantage sur l’ethnobotanique ?

Enquêtes en cours : La Vannerie en Normandie

Pannier à laine en osier, région de Lessay

L'ethnobotanique 4

Panniers en bourdaine, région de Tinchebray

L'ethnobotanique 5

Préservation d’un patrimoine immatériel et valorisation des savoirs populaires.

Vous êtes détenteur de savoirs autour des plantes de traditions et de transmissions oral ?

Vous ne souhaitez pas qu’ils disparaissent ?