René Leriche (1879-1955), que l’on peut considérer comme le plus grand chirurgien de son temps, nous relate au fil des pages ses souvenirs, ses voyages, ses rencontres et relations, ses réflexions autour de la pathologie, de la chirurgie et de l’enseignement medico-chirurgical…Souvenirs de ma vie morte, René Leriche (1956) 1Souvenirs de ma vie morte, René Leriche (1956) 2

En attendant d’autres articles sur cet éminent chirurgien, voici une citation à méditer:

“Dans la réalité, la pathologie n’est qu’une succession d’actes physiologiques.Elle n’est qu’un arrangement nouveau, provisoire ou définitif, de la physiologie tissulaire.”

LERICHE R.-1956. Souvenirs de ma vie morte.Editions du Seuil, Paris. 253 pp.