C’est un briquet d’apparition récente, qui n’existait pas avant l’apparition de la pierre à briquet (1903). L’amadou est ici une mèche de coton traitée au bichromate de potassium.

On trouve encore couramment ce genre de briquet en Espagne. En Catalogne, ce modèle de briquet est associé à la fête de la Saint-Jean.

Avec ce type de briquet, on produit une braise et non une flamme. Ce qui est aussi un avantage en évitant que la flamme ne soit soufflé par le vent, c’est pourquoi les marins ont longtemps conservé son utilisation.

Ces briquets ont connu un regain d’intérêt durant la seconde guerre mondiale à cause des pénuries d’essence…