Dans ce petit ouvrage, Romain, jeune étudiant de 25 ans nous livre son expérience et son témoignage jour après jours de dix jours de jeûne chez lui.
Premièrement, on constate que la préparation à l’entrée de jeûne de notre moussaillon n’a pas été la plus adéquate, bien qu’il est entamé une réduction alimentaire, mais de quelle nature: un café et deux croissants…De même pour la reprise alimentaire qui fut une déception pour notre jeûneur… Lors d’un jeûne de plusieurs jours, et a fortiori pour le premier, il est judicieux de se faire encadrer de manière professionnelle pour en retirer les bénéfices.
Dès le premier jour notre apprenti du jeûne nous décrit une faim incessante ainsi que l’interprétation de signes erronés: la faim n’est douloureuse… Troubles du sommeil, l’envie de manger ou rêves de nourritures mais à l’opposé de ce ce l’on mange habituellement, les maux de tête,courbatures, l’ennui…
Encore une fois l’accompagnement par un professionnel vous permettra une interprétation pertinente des signes et le cas échéant le moyen de les stopper ou de les diminuer. Ou bien de laisser faire la machine:le jeûne étant un voyage au plus profond de nous, de nos gènes…
Le jeûne est un voyage, un voyage intérieur, une école de la connaissance de soi-même,une véritable introspection,un enseignement…
Puis, dans une deuxième partie, l’auteur nous invite à une réflexion autour des considérations morales (empathie,volonté, le courage…), politiques (paix civile,écologie…) et philosophiques du jeûne et y développe des thèses forts pertinentes.
Bref, il s’agit d’un petit livre qui vaut le détour d’autant plus que la plume de l’auteur est agréable aux yeux…

GUÉRIN R.-2014. Mes dix jours de jeûne. Éditions le retour aux sources, Aube. 79 pp. 9€